Et si la RATP remboursait la course ?

Et si la RATP remboursait la course ?

Lorsque le métro n’avance plus, le premier réflexe de l’Etre humain est de dégainer son smartphone afin de commander un Uber. Il se croit alors bientôt chez lui sauf que c’est à ce moment que ses ennuis commencent.

Ceux qui me suivent sur Instagram ont été témoin de mon coup de gueule général. Je ne supporte plus ce pays dans lequel rien ne fonctionne. Enfin, bien sûr, de mon point de vue. Alors que j’étais à la moitié de mon chemin, le métro demande à ses voyageurs, ayant payé leur titre de transport (les autres aussi) de descendre de la rame. Etant pressée, je m’empresse d’ouvrir l’application Uber. Sept minutes d’attente. C’est long mais bon, nous sommes en heure de pointe. Au bout de quinze minutes, la géolocalisation du chauffeur m’indique qu’il n’a pas bougé d’un millimètre. Je l’appelle et j’ai le plaisir de discuter avec son répondeur. J’annule la course, ce qui me coûte 2€. Et je réitère ma demande. Same story. Je commence réellement à m’impatienter car cela faisait environ trente minutes que je devais être arrivée. A bout de nerfs, je me retourne vers le taxi. Ce dernier m’a d’ailleurs demandé la même somme que l’application Uber : 10 €. La blague !

De l’argent jeté par les fenêtres

La raison de ma colère est que je débourse environ 70 € par mois (soit 840 € par an) dans un pass Navigo qui est censé me permettre de rejoindre un point B comme bon me semble. A chaque grève ou à chaque problème technique, je ne peux m’empêcher de me dire que la RATP se fout bien de ma gueule (et des autres voyageurs également) et se remplit gentiment les poches.

Dans l’histoire, ce n’est pas la seule institution que je blâme. Car je soupçonne Uber de reproduire sensiblement le même schéma. Par ailleurs, cette application a toujours misé sur la vitesse et le professionnalisme pour se vendre. Alors qu’elle était à l’apogée de son succès, cette dernière commence à se faire des ennemis parmi ses utilisateurs. J’ai entendu autour de moi, plusieurs plaintes la concernant. De plus, ses prix ont énormément augmenté alors que les bouteilles d’eau sont absentes pendant le trajet. On a finalement longtemps bouder les taxis pour rien. Ou alors est-ce un nouveau complot ?

Merci de m’avoir lue. Retrouvez-moi également sur Instagram, Twitter et Youtube.

 

XoxoLola Vienne



Laisser un commentaire