L’amour, cette chose qui fout les jetons

L’amour, cette chose qui fout les jetons

Les premières minutes sont exaltantes. Lorsque nous tombons amoureux, nous avons l’impression que ce sentiment envers l’autre est éternel et inébranlable. Cet inconnu pour qui nous ressentons quelque chose de si saisissant devient immédiatement la personne en qui nous avons le plus confiance. A ce stade-là, nous n’imaginons pas de ciel gris ni de conversations explosives. Et pourtant, cet individu que nous aimons tant devient Maître de nos émotions. C’est paradoxalement la personne qui a le pouvoir de nous faire chûter de notre bonheur et d’écraser notre coeur comme un vulgaire paquet de clopes.

J’ai toujours eu peur de l’amour car je ne peux le contrôler mais j’ai toujours eu ce sentiment qui me parait égoïste : la méfiance. J’ai toujours anticipé les moments qui pourraient me détruire. Comme si, une petite voix me disant : « fais attention… » En agissant ainsi, j’ai l’impression de dominer la future situation alors qu’en réalité je noie le chagrin dans ce que je trouve. A chaque fois que je souffre dans une telle situation, je me promets de ne plus jamais retomber amoureuse. Hélas, je ne tiens pas mes promesses.

On dit que j’ai une personnalité négative dans le sens où les mauvais souvenirs hantent ma mémoire avec plus de facilité que les souvenirs heureux. Le Prince Charmant existe mais ce déguisement reste éphémère. Le magnifique Château blanc n’est qu’une illusion. Il n’est constitué que de papier mâché et d’un peu de peinture.

XoxoLola Vienne

Pour ne rien manquer, retrouvez-moi sur Instagram, Twitter et Youtube.



7 thoughts on “L’amour, cette chose qui fout les jetons”

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :