#medias. L’élégance animale griffée Vogue.

#medias. L’élégance animale griffée Vogue.

Pour le mois d’Aout, Vogue a réalisé un numéro à l’effigie de nos amis les bêtes. Il n’est pas question ici de promouvoir des créations conçues avec de la fourrure mais justement montrer toutes les facettes des animaux ainsi que leurs utilisations dans divers domaines tels que l’art et la mode. Et même si Vogue a mis l’accent sur la condition animale en allant jusqu’à répertorier toutes les figures du catwalk qui défendent ces Etres, d’autres sujets sont abordés comme les sorties littéraires, les festivals incontournables ou bien des décryptages.

Lola-Vienne-Isabel-Marant-Vintage-Vogue

Photo-lola-vienne-Vogue-Isabel-Marant-Vintage

La question que vous poserez tous serait : qu’est-ce qui rend cette édition si différente des autres ? La réponse coule de source. Le T-shirt est la première raison pour laquelle j’ai couru jusqu’au kiosque. Etant une admiratrice du magazine, cela faisait plusieurs années que je ne l’achetais plus car trop onéreux pour son contenu. Mais, grâce à la pièce en édition limité signée Isabel Marant, j’ai redécouvert Vogue et en suis retombée sous le charme. Ses pages m’inspirent et m’embarquent dans un voyage ou une histoire. Comme si on racontait un conte de fée à une enfant. Pendant la lecture, j’ai beaucoup appris notamment aux pages 82-83 qui traitent les sacrifices animales dans l’art. J’ai d’ailleurs déniché aux pages 79 et 85, une idée de mes prochaines lectures : Dior, Yves Saint-Laurent 1958 – 1960 de Laurence Benaïm et Innocence qui est un complément de la tragique histoire d’Eva Ionesco qu’on a pu découvrir dans son film My Little Princess (un de mes films préférés).

Merci au blog de Pimprenelle de m’avoir poussée à me réconcilier avec la bible de la mode.

lola-vienne

 

 



6 thoughts on “#medias. L’élégance animale griffée Vogue.”

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :