#Portrait : La photographe sans frontière

#Portrait : La photographe sans frontière

Hello à tous,

Aujourd’hui, je fais appel à votre générosité afin de faire un don pour Kaktus qui est un magazine sur la cuisine, le lifestyle, les voyages et la photographie. Créé par mon amie Auriane Alix, ses pages épurées incitent nos esprits à vagabonder dans le monde. Actuellement, seul le premier numéro est disponible. Le deuxième est en cours de réalisation cependant il a besoin de bonté afin de voir le jour. Si je vous en parle, c’est parce que, je tiens extrêmement à ce merveilleux projet. Mais surtout, j’y crois. Je vous laisse découvrir le portrait d’Auriane Alix, et Kaktus à travers les liens ci-dessous. Merci beaucoup.

Soutenir Kaktus iciLe volume 1 de Kaktus ici   – Toutes les news de Kaktus sur Facebook

_______________________________________

Auriane Alix a deux passions : la photographie et les voyages. Portrait, d’une jeune fille fascinée par le monde.

L’Espagne, la Suisse, l’Italie, la Réunion, les Etats-Unis, l’Angleterre, l’Ecosse, Amsterdam, Copenhague et Stocklom, à dix-neuf ans Auriane Alix a déjà visité dix pays. « J’aime découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux paysages », dévoile la jeune fille à la coupe garçonne. Accompagnée de ses parents ou de son amie, elle dégaine toujours son réflex afin d’immortaliser « le côté esthétique des paysages ». Elle a découvert cet art pictural vers l’âge de 15 ans alors que ses parents lui ont offert son premier appareil photo. Un petit numérique avec lequel elle capture une goutte d’eau en chute libre dans sa salle de bain : « je voulais montrer ce qui est généralement invisible ».

Noël 2014, Auriane troque son Coolpix pour un boitier plus imposant. L’année d’après, elle embarque son réflex dans des escapades qu’elle choisit par elle-même. « À partir de cet instant, une fusion entre ces deux mondes s’est instauré de manière naturelle », explique-t-elle. Aucune de ces deux passions prend le dessus sur l’autre : « elles se complètent ». Malgré son attitude discrète, Auriane exprime sa sobriété à travers des clichés épurés.

Ses passions l’inspirent dans ses créations. Ces dernières l’amènent à créer un magazine anglé sur la photographie et la découverte du monde. Le 10 novembre 2016, Kaktus est mis en vente sur le site éponyme. Les clichés de montagnes et de plages désertes s’imposent à travers les pages épurées de cette revue. Auriane ne compte pas s’arrêter là. Prochainement, elle souhaite poser son trépier au Népal : « les paysages montagneux m’inspirent énormément. Ce pays dévoile une culture extrêmement différentes par son histoire et les sons qu’on peut y trouver ». Partir seule et pour une durée indéterminée fait partie de ses prochains projets. Peut-être aura-t-elle boucler son tour du monde lors de ce voyage ?

lola-vienne



Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :